Quand consulter votre ostéopathe à Montréal et en Montérégie?

Quand me consulter?

Lorsqu’un inconfort*...

  • vous limite
  • altère votre sommeil
  • demeure après une chute

Lorsque...

  • un ancien inconfort* revient
  • des inconforts ou des raideurs persistent
  • l’endormissement et/ou le sommeil sont perturbés

Si vous vivez...

  • des inconforts* à la tête, aux dents, à la mâchoire, aux oreilles
  • une perturbation de la concentration
  • de l’anxiété
  • des perturbations digestives, uro-génitales, cardio-respiratoires

Prévention et conseils

L’ostéopathie vous accompagne et contribue à la compréhension de votre corps, avec les médecins, les spécialistes et les thérapeutes. L’ostéopathie est aussi un champ thérapeutique de conseil et de prévention.

*douleur est un terme réservé au médecin.

Avertissement : l’ostéopathie est complémentaire de la médecine et ne remplace pas l’acte médical.

Posture, ou le bien-être à long terme

Ménageons notre monture si nous voulons aller loin ou comment réduire l’effet de la gravité.

 

Pourquoi ?

Notre corps rencontre le coût énergétique le plus bas en position debout. Debout ne suffit pas. La « bonne posture » aide. La condition est que notre axe soit aligné avec la ligne de gravité. Autrement dit, être conscient d’amener notre axe le plus proche possible de la ligne de gravité est bienfaiteur.

 

Si les courbes naturelles de la colonne vertébrale sont exagérées, si le corps est en torsion, la biomécanique est moins respectée, les dysfonctions viscérales ou neurologiques apparaissent. La physiologie et l’homéostasie ne sont plus rencontrées. L’inconfort ou la maladie s’installent.

Comment ?

Professionnels de tous métiers, nous avons besoin en fin de journée de nous débarrasser des torsions et des tensions. Les enlever avant de dormir favorise la récupération du corps et la réhydratation des tissus. Vous freinez aussi les facteurs de l’arthrose. Je vous aide à prendre conscience de votre posture et à la corriger. Je vous transmets des exercices de détorsion, de détente tissulaire et de décompaction vertébrale.

L’autre pan important de la posture est l’art du renforcement et du maintien musculaire, transmis par les spécialistes. Je vous invite à les consulter avant de vous lancer seul. Mon travail consiste ici à détecter les déséquilibres. Je les normalise, vous en fais prendre conscience et vous guide pour tendre vers l’harmonie, en collaboration avec votre coach.

Enfin, ne laissons pas les adolescents s’entraîner seuls et sans miroir. Je suis à leur disposition pour les suivre pendant la croissance et leur éviter l’installation d’un dos arrondi ou de déviations dans la colonne vertébrale.

Idéalement, l’enfant est suivi tous les 6 mois jusqu’à 2 ans, puis tous les ans jusqu’à l’arrêt de la croissance. Je suggère à l’adulte une visite trimestrielle.

Avertissement : l’ostéopathie est complémentaire de la médecine et ne remplace pas l’acte médical.

Dentition

Avant orthodontie, pensez ostéopathie.

 

Des dents mal positionnées sont le reflet d'un « manque de place ». Le plus souvent, hormis l’héritage familial, le « manque de place » vient d’une région du crâne dont la biomécanique n’est pas respectée.

Le soin crânien et facial est unique et propre à l’ostéopathie.

Avant de faire élargir le palais ou de modifier la position d’une mâchoire, consultez en ostéopathie; cela peut faciliter le travail de l’orthodontiste, raccourcir la durée du processus, le rendre plus confortable et moins exigeant pour votre enfant.

Causes ou signes : bébé mal centré ou mal placé durant la grossesse, angle de sortie à l’accouchement, durée de l’accouchement (lent, rapide), chute sur les fesses, chute sur la tête, coup au cou, otite, sinusite.

Idéalement, l’enfant est suivi tous les 6 mois jusqu’à 2 ans, puis tous les ans jusqu’à l’arrêt de la croissance. Je suggère à l’adulte une visite trimestrielle.

Avertissement : l’ostéopathie est complémentaire de la médecine et ne remplace pas l’acte médical.

Céphalée, migraine

Si 10 % de la population vit une migraine (moitié-de-la-graine), soit des dysfonctionnements de la moitié de la tête avec un tableau médical précis, alors il y a des chances que le mal de tête qui vous préoccupe soit une céphalée.

 

Les céphalées sont d’expression variée et de causes multiples. L’ostéopathe va soigner et rechercher la cause. Est-elle locale ou lointaine ? Est-ce le crâne ou dans le crâne ? Est-ce une déficience de circulation sanguine entrante ou sortante de la boîte crânienne ? Est-ce que ce sont des vertèbres cervicales dysfonctionnelles et pourquoi dysfonctionnent-elles ? Est-ce une tension musculaire anormale qui vient du dos et pourquoi existe-t-il cette tension, d’une part, et pourquoi déséquilibrée d’autre part ? Le déséquilibre vient-il du bassin qui ne rencontre pas toute sa biomécanique ? Est-ce un manque de mobilité viscérale ou du diaphragme ? Etc.

Ce qui peut être à l’origine de céphalées récalcitrantes à la médication :

  • chute sur les fesses des années plus tôt
  • entorse mal ou pas soignée des années plus tôt
  • cicatrices
  • endométriose
  • chute de balançoire
  • chute sur les dents ou le menton
  • constipation
  • et autre

Mon mémoire, à votre disposition sur demande :

Effet du soin ostéopathique de la dure-mère caudale sur la céphalée du type pression.

Idéalement, l’enfant est suivi tous les 6 mois jusqu’à 2 ans, puis tous les ans jusqu’à l’arrêt de la croissance. Je suggère à l’adulte une visite trimestrielle.

Avertissement : l’ostéopathie est complémentaire de la médecine et ne remplace pas l’acte médical.

Commotion cérébrale, traumatisme crânien, coup du lapin

Suite à un tel événement, consultez l’ostéopathe. Il est doté d’un savoir-faire et de techniques de soin du crâne, contenant et contenu. Mobilité est le maître-mot de l’ostéopathie.Le cou, et peut-être plus ailleurs, est examiné. Ensuite, l’ostéopathe dégage les zones d’adhérence des tissus sur la boîte crânienne, puis s’assure que les os du crâne bougent bien les uns par rapport aux autres, comme une horloge suisse. Enfin, la dure-mère doit être souple, ainsi que le jeu des tensions à l’intérieur du crâne, et ce, jusqu’au coccyx.


Par extension, une naissance par forceps ou ventouse implique de prendre en charge le plus tôt possible le crâne du bébé. À cause des dysfonctions, blocages et torsions du crâne, l’adulte forceps peut vivre des dysfonctionnements appartenant à un tableau médical semblable par exemple à une cervicalgie chronique.

Mon mémoire, à votre disposition sur demande :

Effet du soin ostéopathique de la dure-mère caudale sur la céphalée du type pression.

Idéalement, l’enfant est suivi tous les 6 mois jusqu’à 2 ans, puis tous les ans jusqu’à l’arrêt de la croissance. Je suggère à l’adulte une visite trimestrielle.

Avertissement : l’ostéopathie est complémentaire de la médecine et ne remplace pas l’acte médical.

Vision

Avant optométrie et ophtalmologie, pensez ostéopathie.

 

Votre enfant louche-t-il bien ? Éprouvez-vous de la réticence à lire ? Comment va votre concentration ou celle de votre enfant ? Petit.e, avez-vous dû être corrigé.e pour un œil qui déviait?

 

La convergence oculaire est primordiale pour une vision de qualité et pour la concentration.
Si un manque de convergence est identifié ou une asymétrie observée, alors je vous reçois volontiers.

Ce phénomène peut être associé à des dents et une mandibule désalignées, des otites et des sinusites. Cela peut être révélateur d’une adaptation d’une colonne qui contient des virages ou est en train d’en mettre en place. Cela peut aussi être le reflet de torsions intracrâniennes, locales ou à distance sur le chemin jusqu’au coccyx.

Causes ou signes : bébé mal centré ou mal positionné durant la grossesse, angle de sortie à l’accouchement, durée de l’accouchement (lent, rapide), chute sur les fesses, chute sur la tête, coup au cou, otite, sinusite.

Idéalement, l’enfant est suivi tous les 6 mois jusqu’à 2 ans, puis tous les ans jusqu’à l’arrêt de la croissance. Je suggère à l’adulte une visite trimestrielle.

Avertissement : l’ostéopathie est complémentaire de la médecine et ne remplace pas l’acte médical.

Colonne vertébrale : déviations, détection, action

Les déviations de la colonne vertébrale ont de nombreuses origines. Sous un certain degré, elles ne sont pas remarquées ni prises en charge. L’ostéopathe sait les détecter et connaît les effets à long terme.

L’ostéopathe participe à la prévention quand il reçoit les bébés et les enfants.

Les virages (en 3D) de la colonne vertébrale emmènent les organes et les tissus dans des tensions anormales. Jeune, les tissus suffisamment élastiques ne font rien sentir ; le corps s’adapte et compense. Plus tard, cela change avec la réduction du collagène et de l’élastine. 

Quand l’ostéopathe identifie les virages de la colonne, de naissance ou adaptatifs, les soins vont consister à remettre en mobilité les niveaux vertébraux hypomobiles, autant dans les sommets que dans les changements de direction. Il va vérifier et si besoin, normaliser les ligaments intervertébraux, les fasciae, les muscles proches ou plus éloignés, les attaches viscérales, de façon à maintenir les organes en mouvement.

Ce moment fortement recommandé d’exercice quotidien devient un atout. Cet entretien vous permet de conserver la santé des disques intervertébraux, qui ont la propriété de se regonfler. Avez-vous remarqué? Le réglage du rétroviseur est différent entre le matin et le soir. Vous avez regagné votre taille le matin.

Ensuite, l’ostéopathe définit les exercices de maintien de la mobilité de la colonne vertébrale aux points stratégiques. Je vous transmets des outils spécifiques et efficaces qui prolongent l’action du soin.

Idéalement, l’enfant est suivi tous les 6 mois jusqu’à 2 ans, puis tous les ans jusqu’à l’arrêt de la croissance. Je suggère à l’adulte une visite trimestrielle.

Avertissement : l’ostéopathie est complémentaire de la médecine et ne remplace pas l’acte médical.

 

Bien-être de la femme

Jeune fille, jeune femme, femme.

Accéder au bien-être de la femme en devenir, de la femme entre chaque enfant et après les enfants.

Je vous guide dans cette démarche.

  • Vérifier la biomécanique du bassin en tout temps : avant les menstruations, entre chaque enfant, après une chute, etc.
  • Assouplir le diaphragme ; savoir respirer aussi avec le thorax.
  • Avant les enfants : mettre en place un maintien musculaire minimal, s’hydrater, savoir placer son bassin, vérifier que le bassin bouge dans tous les plans.
  • Après l’accouchement : donner le temps au corps de se normaliser, puis renforcer le périnée.
  • Renforcement du périnée : ne pas compter sur le « stop-pipi », peu efficace et incomplet. Consulter obligatoirement en physiothérapie de la rééducation périnéale après chaque naissance.
  • Renforcement des abdominaux : le transverse d’abord. Prudence : jamais les droits en premier. Faire vérifier l’absence de diastasis.
  • Césarienne, épisiotomie, déchirure, réduction ou augmentation mammaire, cicatrices : masser la cicatrice est insuffisant. L’ostéopathe rétablit le glissement des couches de tissus grâce à sa connaissance approfondie de l’anatomie et aux techniques fasciales.

Idéalement, l’enfant est suivi tous les 6 mois jusqu’à 2 ans, puis tous les ans jusqu’à l’arrêt de la croissance. Je suggère à l’adulte une visite trimestrielle.

Avertissement : l’ostéopathie est complémentaire de la médecine et ne remplace pas l’acte médical.

 

  Informations générales

Laure François D.O. Ostéopathe
11, boulevard Constable
McMasterville,Québec

J3G 1M8

514-560-2456

osteo.laurefrancois@hotmail.com

Laure François D.O. Ostéopathe
4159 rue de Mentana

Montréal, Québec 

H2L 3S3

  Zone de service

  • Montérégie
  • McMasterville
  • Région de Belœil
  • Mont-Saint-Hilaire
  • Otterburn Park
  • Montréal

  Social

Envoyer à un ami

Envoyer l'URL de cette page à un(e) de vos ami(e)s

Tous droits réservés Laure François D.O. Ostéopathe 2020 - Mention légale
Création de

Mention legale