Ostéopathie, quand ?

Après consultation médicale :

  • une douleur ou un inconfort vous empêche de dormir
  • une douleur ou un inconfort vous limite
  • une douleur ou un inconfort demeure après une chute
  • une ancienne douleur revient
  • des raideurs ne vous quittent pas
  • le sommeil est perturbé
  • grossesse
  • bébé
  • dysfonction uro-génitale
  • symptômes des sphères crânienne, ORL, digestive, cardio-respiratoire
  • etc.
Laure François - Ostéopathe D.O.

Si 10% de la population vit une migraine (moitié-de-la-graine), une vraie soit des symptômes de la moitié de la tête avec un tableau médical précis, alors il y a des chances que le mal de tête qui vous préoccupe soit une céphalée.


Les céphalées sont d’expression variée et de causes multiples. L’ostéopathe va traiter et rechercher la cause. Est-elle locale ou lointaine ? Est-ce le crâne ou dans le crâne ? Est-ce une déficience de circulation sanguine entrante ou sortante de la boîte crânienne ? Est-ce des vertèbres cervicales dysfonctionnantes et pourquoi dysfonctionnent-elles ? Est-ce une tension musculaire anormale qui vient du dos et pourquoi existe-t-il cette tension d’une part et pourquoi déséquilibrée d’autre part ? Le déséquilibre vient-il du bassin qui ne rencontre pas toute sa biomécanique ? Est-ce un manque de mobilité viscérale ou du diaphragme ? Etc.



Ce qui peut être à l’origine de céphalées récalcitrantes à la médication :

  • chute sur les fesses des années plus tôt
  • entorse mal ou pas soignée des années plus tôt
  • cicatrices, sans responsabilité du chirurgien
  • endométriose
  • chute de balançoire
  • chute sur les dents ou le menton
  • constipation
  • et autres

Mon mémoire, à votre disposition sur demande :

Laure François - Ostéopathe D.O.

---------------------


Idéalement l’enfant est suivi tous les 6 mois jusqu’à 2 ans puis tous les ans jusqu’à l’arrêt de la croissance. Je suggère à l’adulte une visite trimestrielle.


Avertissementl’ostéopathie est complémentaire de la médecine et ne remplace pas l’acte médical.

COMMOTION CÉRÉBRALE, TRAUMATISME CRÂNIEN

Suite à un tel événement, consultez l’ostéopathe. Il est doté d’un savoir-faire et de techniques de traitement du crâne, contenant et contenu. Mobilité est le maître-mot de l’ostéopathie.

Le cou, et peut-être plus ailleurs, est examiné. Ensuite l’ostéopathe dégage les zones d’adhérence des tissus sur la boîte crânienne puis s’assure que les os du crâne bougent bien les uns par rapport aux autres, comme une horloge suisse. Enfin, la dure-mère doit être souple ainsi que le jeu des tensions à l’intérieur du crâne et ce, jusqu’au coccyx.

Par extension, une naissance par forceps ou ventouse implique de traiter le plus tôt possible le crâne du bébé. A cause des dysfonctions, blocages et torsions du crâne, l’ « adulte forceps » peut vivre des symptômes appartenant à un tableau médical semblable à une cervicalgie chronique.


Mon mémoire, à votre disposition sur demande :

Laure François - Ostéopathe D.O.

---------------------


Idéalement l’enfant est suivi tous les 6 mois jusqu’à 2 ans puis tous les ans jusqu’à l’arrêt de la croissance. Je suggère à l’adulte une visite trimestrielle.


Avertissementl’ostéopathie est complémentaire de la médecine et ne remplace pas l’acte médical.

POSTURE ou la santé à long terme

Ménageons notre monture si nous voulons aller loin ou comment réduire l’effet de la gravité.


Pourquoi ?

Notre corps rencontre le coût énergétique le plus bas en position debout. Debout ne suffit pas. La « bonne posture » aide. La condition est que notre axe soit aligné avec la ligne de gravité. Autrement dit, être conscient d’amener notre axe le plus proche possible de la ligne de gravité est bienfaiteur.


Si les courbes naturelles de la colonne vertébrale sont exagérées, si le corps est en torsion, la biomécanique est moins respectée, les dysfonctions viscérales ou neurologiques apparaissent. La physiologie et l’homéostasie ne sont plus rencontrées. La douleur ou la maladie s’installent.


Comment ?

Professionnels de tous métiers, nous avons besoin en fin de journée d’enlever les torsions, les tensions et les compactions. Les enlever avant de dormir favorise la récupération du corps et la réhydratation des tissus. Vous freinez aussi les facteurs de l’arthrose. Je vous aide à prendre conscience de votre posture et à la corriger. Je vous transmets des exercices de détorsion, de détente tissulaire et de décompaction vertébrale.


L’autre pan important de la posture est l’art du renforcement et du maintien musculaire, transmis par les spécialistes. Je vous invite à les consulter avant de vous lancer. Pour ma part, je détecte les déséquilibres, les traite et vous guide pour tendre vers l’harmonie, en collaboration avec votre coach.


---------------------


Idéalement l’enfant est suivi tous les 6 mois jusqu’à 2 ans puis tous les ans jusqu’à l’arrêt de la croissance. Je suggère à l’adulte une visite trimestrielle.


Avertissementl’ostéopathie est complémentaire de la médecine et ne remplace pas l’acte médical.

LA DENTITION DE VOTRE ENFANT

Avant orthodontie, pensez ostéopathie.

Des dents mal positionnées sont le reflet du « manque de place ». Le plus souvent, hormis l’héritage familial, le «manque de place» vient d’une région du crâne qui ne bouge plus ou moins et déséquilibre et freine l’expansion des os du visage et du crâne. Le traitement crânien est unique et propre à l’ostéopathie.


Avant de faire élargir le palais, ou de modifier la position d’une mâchoire, consultez en ostéopathie ; cela peut faciliter le travail de l’orthodontiste, raccourcir la durée du traitement, le rendre plus confortable et moins exigeant pour votre enfant.


Causes ou signesbébé mal centré ou mal placé durant la grossesse, angle de sortie à l’accouchement, durée de l’accouchement (lent, rapide), chutes sur les fesses, chutes sur la tête, coup au cou, otite, sinusite.


---------------------


Idéalement l’enfant est suivi tous les 6 mois jusqu’à 2 ans puis tous les ans jusqu’à l’arrêt de la croissance. Je suggère à l’adulte une visite trimestrielle.


Avertissementl’ostéopathie est complémentaire de la médecine et ne remplace pas l’acte médical.

LES YEUX DE VOTRE ENFANT

Louche-t-il bien ?

La convergence oculaire est primordiale pour une vision de qualité et pour la concentration.


Un manque de convergence ou une convergence asymétrique ? Consultez en ostéopathie. Cela peut cacher une scoliose en place ou en cours d’installation qui déséquilibre les tensions intracrâniennes ou vice versa.


Causes ou signes : bébé mal centré ou mal positionné durant la grossesse, angle de sortie à l’accouchement, durée de l’accouchement (lent, rapide), chutes sur les fesses, chutes sur la tête, coup au cou, otite, sinusite.


---------------------


Idéalement l’enfant est suivi tous les 6 mois jusqu’à 2 ans puis tous les ans jusqu’à l’arrêt de la croissance. Je suggère à l’adulte une visite trimestrielle.


Avertissementl’ostéopathie est complémentaire de la médecine et ne remplace pas l’acte médical.

LE MAL DE TETE OU DE VENTRE DE VOTRE ENFANT

Si vous avez consulté le médecin,


Si ce n’est pas l’expression de la peur d’aller à l’école ou l’incapacité de poser des mots sur des maux d’ordre psychologique,


Alors je vous invite à vérifier qu’il n’y a pas installation d’une tension croissante.


Le corps sait bien compenser, surtout jeune. Un endroit, qui ne bouge plus suite à une chute oubliée ou à la naissance, entraine inconsciemment la mise en place d’un nouvel équilibre par des contournements et des torsions.


Je vous recommande de ne pas attendre trop longtemps ou de ne pas attendre que « cela passe » car en effet, vous n’allez plus en entendre parler. Soit l’enfant vit avec son inconfort ou sa douleur et se tait puisque l’adulte n’a visiblement pas de solution de soulagement pour lui, soit l’inconfort revient plus tard de plus belle ou sous une autre forme.


---------------------


Idéalement l’enfant est suivi tous les 6 mois jusqu’à 2 ans puis tous les ans jusqu’à l’arrêt de la croissance. Je suggère à l’adulte une visite trimestrielle.


Avertissementl’ostéopathie est complémentaire de la médecine et ne remplace pas l’acte médical.

SCOLIOSE : prévention, détection, action

La scoliose est d’origine et de causes multiples. En dessous d’un certain nombre de degrés, elle n’est pas remarquée. L’ostéopathe sait la détecter car connaît les effets à long terme.


L’ostéopathe participe à la prévention quand reçoit les bébés et les enfants.


Une scoliose étant un virage (ou plus) 3D de la colonne vertébrale, la situation des organes et les tensions des tissus deviennent anormales. Jeune, les tissus suffisamment élastiques ne font rien sentir ; le corps s’adapte et compense. Plus tard, cela change. La scoliose, aussi petite soit-elle, va s’exprimer de différentes manières.


Quand l’ostéopathe l’identifie, les traitements vont consister à remettre en mobilité les niveaux vertébraux hypomobiles dans les virages et les changements de direction de la colonne vertébrale, à assouplir les muscles et les attaches viscérales, à s’assurer que les organes bougent.


Ensuite, l’ostéopathe vous transmet les exercices de maintien de la mobilité de la colonne vertébrale aux points stratégiques. Les exercices que je vous transmets sont spécifiques et efficaces. Le plus souvent la scoliose est structurelle, moins posturale. La colonne conserve ses virages mais reste mobile.


Ce moment obligatoire d’exercice quotidien devient un atout pour vous. Cet entretien vous permet de conserver la santé des disques intervertébraux, qui ont la propriété de se regonfler. Avez-vous remarqué ? Le réglage du rétroviseur est différent entre le matin et le soir. Vous avez regagné votre taille le matin.


---------------------


Idéalement l’enfant est suivi tous les 6 mois jusqu’à 2 ans puis tous les ans jusqu’à l’arrêt de la croissance. Je suggère à l’adulte une visite trimestrielle.


Avertissementl’ostéopathie est complémentaire de la médecine et ne remplace pas l’acte médical.

LA FEMME

Jeune fille, jeune femme, femme. Menstruations douloureuses ou irrégulières, fertilité, fuite urinaire, descente d’organes, variation hormonale, cicatrices.Donnez-vous les moyens de retrouver la femme entre les enfants et après les enfants.

Laure François - Ostéopathe D.O.

Je vous guide dans cette démarche.

  1. Faire vérifier la biomécanique du bassin en tout temps : avant les menstruations, entre les enfants, après une chute, etc.
  2. Avant les enfants : mettre en place un maintien musculaire minimal, s’hydrater, savoir placer son bassin, vérifier que le bassin bouge dans tous les plans.
  3. Après l’accouchement : donner le temps au corps de se normaliser puis renforcer le périnée.
  4. Renforcement du périnée : ne pas compter sur le « stop-pipi », peu efficace et incomplet. Consulter obligatoirement en physiothérapie de la rééducation périnéale entre chaque enfant et après le dernier.
  5. Assouplir le diaphragme ; savoir respirer aussi avec le thorax.
  6. Renforcement des abdominaux : le transverse d’abord. Prudence : jamais les droits en premier. Faire vérifier l’absence de diastasis.
  7. Césarienne, épisiotomie, déchirure, réduction ou augmentation mammaire,cicatrices : masser la cicatrice est insuffisant. L’ostéopathe remet en glissement les plans des couches de tissus.
Tous droits réservés Laure François - Ostéopathe D.O. 2018 - Mention légale
Création de

Mention legale